Nous utilisons des cookies pour analyser le trafic sur notre site Web.

Durabilité

Durabilité

Nos jardineries sont des bâtiments à la pointe de la technologie, à l’empreinte écologique minimale. Les serres sont extrêmement ‘vertes’ tant au niveau du choix des matériaux que des processus de construction. La production et la construction ne génèrent quasiment aucun déchet.

Le moment venu, les bâtiments peuvent être réaménagés, voire déménagés ou recyclés. De plus, les serres peuvent produire une quantité d’énergie supérieure à la quantité consommée. La mise en oeuvre de l’énergie géothermique comme source d’énergie alternative est une application très en vogue actuellement. Elle consiste à conserver de l’eau chaude dans le sol afin de l’utiliser pour le chauffage, la climatisation ou d’autres installations.

Les économies d’énergie ; une priorité

Les économies d’énergie ont toujours fait partie intégrante de nos projets. Considérant que les frais d’énergie ne pourront qu’augmenter, il est pertinent d’en tenir d’ores et déjà compte.

Sur la base de ce raisonnement, nous élaborons des solutions variées allant d’une climatisation (géothermique) économique à l’utilisation (ou la réutilisation) de matériaux nécessitant peu d’énergie selon la philosophie du recyclage permanent. Loin d’être uniquement une exigence imposée par la société, la durabilité est aussi une opportunité pour votre jardinerie de se profiler en affichant une tendance résolument verte.

Exemples concrets

De nombreuses jardineries que nous avons conçues génèrent leur propre électricité grâce à des panneaux solaires sur le toit, utilisent des éclairages à LED pilotés par la lumière du jour ainsi qu’une aération et des pare-soleils entièrement gérés par ordinateur.

L’eau de pluie qui tombe sur le toit est récupérée et réutilisée et celle qui tombe sur le parking est collectée puis lentement libérée dans le sol. Les importantes chutes de pluie sont collectées dans un ‘wadi’, une cuvette recueillant les eaux de pluie pour les laisser s’infiltrer lentement dans le sol.

Chez Bents Garden & Home (Royaume-Uni), les eaux de pluie qui tombent sur le toit sont recueillies et recyclées pour les toilettes et toutes les plantes. Sur le toit, se trouvent, notamment, des panneaux solaires thermiques capables d’emmagasiner la chaleur du soleil. Des conduites géothermiques absorbent la chaleur du sous-sol et l’utilisent pour le chauffage au sol.

Intratuin Zevenhuizen (Pays-Bas) est l’une des jardineries les plus modernes des Pays-Bas en matière d’entreprenariat citoyen. Le toit en matière plastique se compose de neufs couches. La façade met en oeuvre un verre isolant très épais, les chéneaux sont isolés et l’on utilise un système de puit canadien pour climatiser le magasin, l’entrepôt et les serres avec un minimum d’énergie. L’éclairage de l’ensemble du magasin est conçu pour une consommation minimale d’énergie, sans renoncer à la qualité de l’éclairage. Là aussi, les exploitants collectent les eaux de pluie pour arroser les plantes d’intérieur et d’extérieur. On y trouve même une borne de chargement des vélos électriques.

Avec une surface de 9 200 m², Plantorama Egå (Danemark) est la plus grande jardinerie du Jutland et la plus verte du Danemark. Plantorama Egå a été construite en respectant l’environnement. Sur son toit, la jardinerie compte 650 m² de panneaux solaires. Ces derniers produisent chaque années 100 000 kWh d’électricité, soit une économie de 66 650 kg de CO2 annuelle.

Par ailleurs, un éclairage à LED moderne a été posé au centre et l’association des fenêtres de toit et de stores assurent des conditions idéales pour les plantes en régulant constamment la température de l’air.

Sur le toit de la jardinerie, un grand réservoir d’eau collecte les eaux de pluie qui serviront à l’arrosage des plantes, réduisant ainsi considérablement la consommation en eau de la jardinerie.

Empreinte écologique

Nous concevons des jardineries à l’empreinte écologique minimale à plusieurs niveaux :

Énergie :

  • solutions pour des économies d’énergie ;
  • réduire les pertes énergétiques, par exemple en utilisant des matériaux (transparents) très isolants ;
  • toujours envisager la génération durable d’énergie sur la jardinerie : la cogénération permet de fournir de l’électricité au réseau, la climatisation géothermique, les panneaux solaires, les pompes à chaleur, les réservoirs de chaleur, les éclairages à LED économes (guidés par la lumière du jour), les chaudières à rendement élevé, etc...

Matériaux :

  • employer des matériaux durables et (de préférence) locaux ;
  • des matériaux recyclables ;
  • utilisation complète de presque tous les matériaux ;
  • utilisation d’éléments préfabriqués pour réduire les déchets.

Construction :

  • contrairement à un bâtiment traditionnel, la taille d’une serre peut être modifiée, et cette dernière peut être reconstruite sur un autre site ;
  • tant la serre que sa construction ne produisent pratiquement aucun déchet, tout est recyclé ;
  • la construction est rapide, le transport réduit et efficient.
         
     

Construction astucieuse et IFD

Pour garantir que nos jardineries sont à l’épreuve du temps, nous appliquons les principes de la construction astucieuse et de la construction Industrielle, Flexible et Démontable (IFD).

Nous garantissons ainsi une approche intégrale de la conception et de la construction scindée en quatre parties : la structure, l’habillage, l’installation et les finitions. Nous tenons également compte d’une éventuelle évolution du bâtiment en le réalisant autant que possible avec des éléments de construction préfabriqués en usine.

Les techniques d’installation jouissent d’une place à part entière dans le processus et dans le bâtiment. Le résultat : un bâtiment flexible et un processus de construction plus efficient et plus économe.

Un bâtiment flexible qui évolue avec vos besoins !